LA SALLE DE BAIN D UN PROPHETE - TRAGI COMIQUE - 1 H35 CIE APRES LE DELUGE

du 07 au 09 octobre - dim 9 à17h
tarif plein 17€ tarif réduit 15€



Texte et mise en scène : Willy PLAY - Comédienne : Maud Roussel

Une salle de bain – une décoration surchargée de kitsch – un sosie d'Elvis en vacances – des toilettes – une crise cardiaque à travailler – l'Amérique – une mère invisiblement présente et un destin à copier, celui du roi du rock'n'roll, le prophète.

Je n'utilise pas le mot de sosie – une petite fantaisie que je me permets – j'aime pas l'image de foire que ça renvoie - ménechme ça se mérite, comme un titre de noblesse, les prophètes seuls engendrent des ménechmes, les autres ont des sosies...

Enfermé dans sa salle de bain – hétérotopie caractérisée – le sosie s'applique à une hygiène de vie qui fera peut-être de lui l' Élu, la réincarnation, celui qui mourra, comme le prophète, sur le trône à 42 ans d'une crise cardiaque. Mais Elvis n'est pas son premier horizon indépassable, il a commencé dans la vie en tant que sosie de Rimbaud, alors il connait la littérature, il se rappelle Baudelaire, ce champion des « j'aime la mort » et les russes aussi... alors la poésie lui surgit d'entre les lèvres sans prévenir entre une chanson, une perruque et une considération sur les faits et dire du prophète Elvis.

 

sdb_dossier.pdf SDB dossier.pdf  (1.33 Mo)


 La Salle de Bain d'un Prophète est une plongée tragi-comique dans l'univers des sosies, avec ses codes, ses mythes, son kitsch et ses reflets, et au delà de cette surface, il s'agit d'un spectacle interrogeant l'identité et son absence.



MONSIEUR - DE THOMAS BLAISE - CIE SAVASAPASSE - 1H15

8 septembre à 20h30
tarif 17€ 15 €tarif réduit



Mise en scène: Adrien DURAND - JEU THOMAS BLAISE et ADRIEN DURAND

Un homme se fait teindre les cheveux en blond. Par erreur. Ensuite c’est l’histoire d’un face à face. Celui d’un homme face au reste du monde. Face à la société et ce qu’elle créé de plus violent. Il parait que le regard des autres c’est toujours aussi le regard qu’on porte sur soi. Alors peut-être est-ce un face à face avec lui-même. C’est un conte absurde et social. Deux comédiens et une galerie de personnages qui vous sembleront familiers. Fous, mais familiers.
 

 

dossierpressemail.pdf dossierpressemail.pdf  (756.3 Ko)


 

29/07/2022